• Alice au pays des merveilles

    Coucou !

    J'espère que tu vas bien et que tu passes un bon weekend !

    J'avais vraiment hâte de te parler de Lewis Carroll, mais plus particulièrement de ses œuvres, je vais te parler d'Alice au pays des merveilles, et du second tome très, très bientôt ! ;) (Il faut toujours s'en garder sous le coude!) Beaucoup de personnes connaissent seulement l'histoire de Disney, mais le film Alice au pays des merveilles de Disney mélange le Tome 1 (wonderland) et le tome deux : Alice de l'autre côté du miroir. Je vais donc te parler aujourd'hui du tome un, l'intégral sans pour autant te raconter l'histoire ! Pas mal d'informations que seulement une minorité de personnes connaissent sont dans cet article ! ;)

    Tu dois savoir que je suis fan d'Alice au pays des merveilles...ou pas ? En tout cas, je ne suis pas la seule à l'aimer à la folie ! Mélanie Martinez, dont je te parle ICI s'en inspire également beaucoup. Mais je t'en ai aussi parlé dans l'article du 2017 Christmas Calendar numéro 04, ainsi que dans ma Wish List au Père Noël 2017, j'ai d'ailleurs eu mes deux bébés, j'attendais de les avoir pour te faire cette petite série d'articles, c'était mon feu vert. ;)

    Alice au pays des merveilles - Lewis Carroll

    Je connais Alice au pays des merveilles par cœur, sérieusement. Je dois lire cette histoire plusieurs fois dans l'année, je l'ai en trois exemplaires, le grand format au édition Soleil et illustré par Benjamin Lacombe dont tu verras certaines photos dans la suite de cet article, j'ai aussi celui des éditions Livre de Poche de 1980, et un dernier des Edition de Jean Gattégno dans les Folio Classique de 2007. Je connais tellement l'histoire par cœur que lorsque je lis un livre d'Alice au pays des merveilles et que ce n'est pas le texte intégral ou les mauvaises tournures de phrases (oui oui), j'arrête de lire car ça m'insupporte trop...

    Résumé (par moi-même)

    Alice s’ennuyait, là, assise dans l'herbe près de sa sœur qui lisait un livre sans images et sans dialogues. Elle se sentait engourdie et pensait sérieusement s'endormir, lorsqu'un lapin blanc passa en courant devant elle, tout en criant "Oh mon dieu ! Mon dieu, je vais être en retard !" tout en tirant très naturellement une montre à gousset de la poche de son gilet. Voir un lapin parler et tenir une montre sembla très naturel à Alice, mais quand elle y repensait elle se dit qu'elle aurait du être étonnée. Elle décida de poursuivre ce lapin, et se glissa dans son terrier...

    Je m'arrête là car sinon je risque de raconter le roman...

    Alice au pays des merveilles - Lewis Carroll

    illustration par Benjamin Laccombe

    Personnages (dans l'ordre d'apparition)

    L'histoire débute avec Alice, caressant sa chatte, Dinah, près de sa soeur qui lit. Puis apparait le Lapin Blanc, soit l'élément perturbateur, Alice le suit et l'aventure débute. Une fois dans le pays des merveilles, sa première rencontre est avec la sourie, puis avec un dodo, un hibou, un canard et tout une série d'animaux à plumes pour se sécher d'une tempête. Puis apparait Bill, l'homme à tout faire (enfin lézard) avant qu'elle rencontre un chien. En se perdant dans la forêt elle rencontre la chenille, puis un pigeon qui l'agresse, avant d'apercevoir deux Laquais poisson, livrant une lettre à la Duchesse, la bonne et un bébé qui se révèle être un cochon. Dans toute cette histoire de poivre et de sel, le Cheshire apparait et ils se mettent à dialoguer. Alice se dirige vers le Lièvre de Mars, le Loir et mon mari, Le Chapelier Fou. Elle quitte le thé, rencontre trois cartes qui peignent des roses blanches en rouges, mais le Roi (qui est une victime), la Reine et l'armée de carte arrivent. Une partie de croquet démarre avec des flamands rose et des hérissons pour balles. Puis Alice rencontre le Griffon qui l'amène à la Tortue, qui lui raconte sa jeunesse avec les Homards. Puis vient le jugement où nous retrouvons tous les personnages (ou du moins une bonne partie.).

    Les débuts d'Alice au pays des merveilles :

    Lewis Carroll travaillait en tant que professeur de mathématiques dans l'université d'Oxford. Le doyen du collège d'Oxford avait trois filles ravissantes : Lorina, Edith et Alice. Cette dernière âgée de 10 ans était la favorite de Lewis. C'est le 04 Juillet 1862, lors d'une excursion en barque sur la Tamise avec les trois enfants et la gouvernante, qu'Alice au pays des merveilles naquit. Il faisait beau, ils prirent le thé sur les bords de l'eau et Lewis, très inspiré, raconte les histoires qui créèrent plus tard Alice au pays des merveilles. Plus tard, Alice Liddell lui demande de lui écrire les aventures d'Alice. Et c'est trois ans plus tard, jour pour jour, qu'il lui donna le premier exemplaire. 

    Ce que tout le monde ne sait pas...

    Tous les personnages du livre sont inspiré de personnages réels.

    Lewis Carroll était bègue.

    Un témoignage d'Alice Liddell dit qu'il avait apparemment une imagination et une ressource d'histoires fantastiques inépuisable.

    Alice Liddell n'est pas la Alice du pays des merveilles, la personnalité de la Alice fictif est inspiré par l'enfant idéal vu par Lewis Carroll, Alice Liddell est très différente de la Alice fictif, Liddell était brune, la Alice fictif serait inspiré de deux autres petites filles que Lewis a photographié, Mary Hilton Badcock et Beatrice Henley, plus blonde l'une que l'autre. Mais je te parlerai de tout ça plus précisément dans la biographie de Lewis Carroll qui sortira prochainement.

    Alice au pays des merveilles, inspirée du réel...

    Lewis Carroll a écrit dans son journal la journée du 17 juin 1862, quelques temps avant la création de l'histoire, qu'il raconta en détail alors qu'il était habituellement bref dans son journal : "Expédition à Nuneham, à 2 heures, nous avons déjeuné, promenade dans le parc, départ vers 4 heures 30. A environ un kilomètre de Nuneham, surpris par une pluie de chien, nous l'avons supportée quelques temps, puis j'ai pensé qu'il valait mieux abandonner le bateau et marcher ; nous avons parcouru quatre kilomètres, complètement trempés. Je marchais devant avec les enfants, car elles allaient plus vite qu'Elizabeth, et je les ai ramenées à la seule maison que je connaissais à Sandford, chez Mrs.Broughton. Je les ai laissées là pour qu'elles sèchent leurs vêtements et  je suis parti chercher une voiture, mais en vain, et quand les autres sont arrivés avec Duckworth, je suis allé jusqu'à Iffley d'où nous avons pu leur envoyer un véhicule. Nous nous sommes tous retrouvés pour prendre le thé chez moi vers 8 heures 30, après quoi j'ai ramené les enfants chez elles."

    Cet évènement aurait inspiré Lewis Carroll, d'après Green, toute l'histoire de la Mare aux Larmes et de la course à la Caycus serait inspirée de ce vécu. Alice aurait pleuré et l'on dit qu'elle avait ainsi provoqué la pluie.

    Le Canard, c'est Duckworth (duck=canard), le Lory c'est Lorina, le Dodo c'est Lewis Carroll lui-même (Dodgson, Do-do-dodgson en bégayant). Le Chapelier est inspiré d'un personnage connu à Christ Church College : un certain Theophilus Carter que John Tenniel, que le tout premier illustrateur de l'histoire, fit ressemblant. Ce Theophilus Carter aurait inventé un réveille-matin (quel imbécile!), qui fut exposé au Crystal Palace en 1851 (mais la sonnerie ne fonctionnait pas toujours à l'heure souhaitée) La Reine Rouge serait la gouvernante des Liddell ou faire référence à la reine Elizabeth I dont l'autorité n'avait égale que sa folie et sa promptitude à se débarrasser de toutes les têtes qui osaient s'opposer à elle. La chatte Dinah serait celle des Liddell et la chérie d'Alice.

    Des références à la vie quotidienne telle qu'elle était à Christ Church College serait représentée dans les deux livres.

    Pourquoi doit-on lire Alice in wonderland ? (pour changer)

    Si je m'écoutais, je te dirai: PARCE QUE C'EST LA BASE DE TOUT L'UNIVERS ! Mais tout le monde n'est pas de cet avis, je vais donc créer une réponse plus construire :D. Premièrement, c'est un très grand classique, son brouillon naissant le 04 Juillet 1862, il est le livre le plus lu en Angleterre après la Bible, il est classé comme un ouvrage de génie, il dérange et les avis sont nombreux car il est très ambiguë et polyvalent. C'est donc un classique incontournable, adapté plusieurs fois en film, par Disney, Tim Burton, Dallas Bower et celui de Marc Maurette, qui serait apparemment le plus fidèle au roman (avec un playback complètement décalé lors d'une chanson mais ce n'est pas grave...) et traduit dans plusieurs langues durant le vivant de l'auteur !

    On cite Lewis Carroll comme Shakespeare ! Mais je le conseillerai surtout car il permet de voir le monde sous un autre angle, de retomber en enfance et dans un univers totalement loufoque, ce livre fait réfléchir sur nous, le monde et on peut se questionner sur les personnages, leurs actions, leurs dialogues. De plus, Carroll est cité en Angleterre comme Shakespeare ou la Bible. Un poète, Walter de la Mare a écrit : "Alice au pays des merveilles est l'un des très rares livres qui peuvent être lus avec un égal plaisir par les grandes personnes et les enfants... Bien plus, il nous fait accéder à une région de l'esprit jusqu'alors inexplorée...pour une fois et dans un même moment, le temps, le lieu et l'aimée se virent réunis."

    Ce qui nous séduit chez Alice :

    Dans les adaptations cinématographiques, Alice est souvent représenté comme naïve, idiote et nunuche alors que dans le roman, elle est tout simplement une enfant espiègle, maligne et curieuse. Elle se pose des questions intéressantes et elle a du répondant. Dans un monde pareil, elle trouve des réponses aux questions des personnages complètement folles et auxquelles je n'aurai (et un grand nombre de personnes) jamais pensé. Elle est dans le même délire mais trouve tout de même cette histoire elle-même un peu loufoque et bizarre.
    Savais-tu qu'Alice avait sept an et quelques ?

    Pourquoi je suis raide dingue de cette histoire ?

    Je connais Alice et ses aventures depuis toute petite comme pas mal de personnes, mais moi je n'ai jamais décroché, je ne m'en lasse pas. Ma "passion" pour Alice et son univers c'est accentué depuis trois ans, je vivais une période un peu difficile, je n'étais pas bien dans mon bahut, je pleurai souvent à cause des cours et du système, je grandissais, je me rendais compte de comment était construit le monde et de pas mal d'horreurs et j'ai carrément flippé, j'aurai aimé plus d'une fois resté en boule sous ma couette, enfermé dans ma chambre, sans lumière et attendre que le temps passe pour un monde plus rose. Lire Lewis Carroll me permet de m'évader, de penser à autre chose et de me dire que je n'ai qu'à voir le monde comme une enfant, marcher sur les rebords de trottoirs, agir spontanément et sans penser aux conséquences comme les enfants, et j'y arrive plutôt bien. Je ne suis pas complètement idiote et je sais faire preuve de maturité quand la situation le demande, mais je cherche tout le temps à m'évader.

    Je fais partie des personne qui pensent, cogitent constamment et ont toujours un million de projets à réaliser, en plus de la précocité, on aime ! Avoir été diagnostiqué précoce me pèse, j'aurai préféré ne rien savoir, et j'ai souvent peur de mon propre cerveau et des idées que je peux avoir, des jugements que je peux avoir sur les actions des gens, Alice tout comme Miyazaki me permettent d'oublier et d'aller dans un monde tout aussi compliqué, mais d'une façon différente. Je suis sûre que le Chapelier peut devenir mon meilleur ami, voir mon homme. Et le Cheshire mon fils, je me vois parfaitement joué un rôle dans cette histoire !

    Dans l'univers de Lewis Carroll, tout me fascine, ses idées sont incroyables et il m'impressionne beaucoup. C'est un génie, car il a dans un premier temps raconté en un claquement de doigts cette histoire à Alice et ses deux soeurs, sans même réfléchir, ce n'est qu'après qu'Alice (qui n'est d'ailleurs pas la Alice de l'histoire) lui demande de la lui écrire. C'est un fou ce mec, j'en suis dingue. Son cerveau est...différent de tous les cerveaux du monde ! Je ne comprend pas comment il fonctionne, et je ne cherche pas à le savoir.

    Je tiens à préciser que ce billet n'est pas complet, il le sera une fois le reste de la session Alice au pays des merveilles entrainant donc la biographie de Lewis Carroll,  avant de passer à Alice de l'autre côté du miroir . Il faudra donc attendre plusieurs semaines, pour pouvoir tout comprendre, peut-être te faudra-t-il tout relire ? Mais nous ne sommes pas encore à ce stade, dis-moi plutôt ce que tu penses de ce premier billet !

    Aimes-tu Alice au pays des merveilles ?

    Alice au pays des merveilles - Lewis Carroll   Alice au pays des merveilles - Lewis Carroll

    Bisous,

    Eriyu.

    Alice au pays des merveilles - Lewis Carroll

    « Comment faire un calendrier mensuel DIYLewis Carroll »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 21 Janvier à 12:40

    J'ai beaucoup aimé ton article, car il est vraiment très intéressant. Personnellement j'avoue ne jamais avoir vraiment lu Alice au pays des merveilles, je me contentais seulement de petits extraits du livre mais j'avoue que tu m'as donné envie de lire ce livre maintenant. Ah et je connais Benjamin Lacombe que tu cites dans l'article, je trouve ces illustrations vraiment magnifiques et j'avais d'ailleurs le livre illustré de Blanche Neige !

    P.S: Désolée de ne pas avoir répondu tout de suite par rapport au cadeau de Noël, donc je l'ai reçu, merci beaucoup. Et je trouve qu'il est vraiment bien, la mise en page de ta fiche est super.

      • Dimanche 21 Janvier à 14:27

        Salut !

        Merci beaucoup pour ton commentaires, ça me motive à fond ! Je suis contente si je t'ai donné envie de le lire ! ^^ C'est vrai qu'il dessine super bien, et je suis en quête des livres qu'il aurait pu illustré, donc Blanche Neige, je note ! Même si ses dessins sont parfois un peu flippant...

        PS : Ne t'inquiète pas, ce n'est pas grave ! Je suis contente qu'il te plaise, j'ai quelques autres idées de ce genre...

        Bye !

    2
    Dimanche 21 Janvier à 19:15

    Je me souviens avoir fait un exposé sur Lewis Caroll en primaire, j'avais pour l'occasion acheté le livre Alice au pays des merveilles dont j'ai lu des extraits mais je crois que je ne l'ai jamais lu en entier, ce qui est bien triste, il va falloir remédier à ça !

    En tout cas, je trouve ton article très intéressant, j'ai appris plein de choses !

      • Lundi 22 Janvier à 19:57

        Salut !

        Merci pour ton commentaire !

        La biographie de Lewis Carroll arrive la semaine prochaine ! Merci beaucoup, traiter ce sujet était un réel plaisir pour moi donc je suis contente que ça te plaise !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :