• Ces histoires qui vibrent

    Ces histoires qui vibrent

    Hey !

    Pour casser un peu le rythme d'article que je fais qui fait très "mise au point", "rentrée", je vous publie cet article écrit fin Août qui a jaillit d'un coup dans ma tête, j'ai vraiment laissé mon cerveau divaguer alors...bonne distraction !

    Alors que je cherchais le sommeil, ce titre m'est soudainement apparut en tête ! Je sais pourquoi, je venais de terminer une série manga de mon mangaka préféré... Je vous présente l'univers qui me fait vibrer.

    Mes proches doivent hésiter entre plusieurs univers... Celui de Lewis Carroll ? Ai Yazawa ? Hayao Miyazaki ? Night School ? Girl Online ? Natacha Birds ? Le Ciel en lui-même ? La Nature ? Ma réponse est des plus simples : tous, car ils constituent mon univers. Ils me font tous vivre quelque chose de très intense, certains me font rire aux éclats, d'autres m'émerveillent, me fascinent, me rendent curieuse, me font voyager, sourire ou pleurer (je peux dire que j'en ai versé des larmes à cause des musiques et des histoires de Miyazaki et d'Ai Yazawa et des musiques de Joe Hisaishi  !) Ces trois derniers me font pleurer à chaque fois, ils me transportent littéralement, ils sont magiques, réalistes ou imaginaires, mais toujours superbes.

    Ces histoires qui vibrent...

    Dès que je regarde un Miyazaki (ou Ghibli), je pleure à la fin même si c'est joyeux, les musiques m'émeuvent à un point inimaginable et l'univers d'Ai Yazawa est tellement dingue, surtout sa série Nana, qui me fait verser des litres et des litres de larmes ! (et qui a permis à mes abdos de se développer !) A l'heure où j'écris ces mots, je viens de terminer de regarder Kiki la petite sorcière et j'écoute toute une playlist du Studio Ghibli, là c'est Nausicäa qui passe et j'ai les joues trempées. Ah ça vient de changer à Kiki !

    Depuis toute petite je regarde les Miyazakis, je crois que c'est une des plus belles découvertes de ma vie, peut-être bien la première ! Vous pouvez être certain, que si je regarde un film seule, c'est un Miyazaki ou un Ghibli, mais je parle au sens large ! Combien de fois ai-je regardé Mononoké ? (combien de fois j'ai énervé mon frère à vouloir le regarder ?), Kiki ? Totoro ? Ponyo ? NAUSICÄA ? Mon premier cosplay, réalisé par ma mère pour mes sept ans, c'était celui de Mononoké, sûrement un de mes plus beaux cadeaux. Rien que d'y penser j'ai les yeux qui s'humidifient, tiens, si vous voulez me faire pleurer passer moi des chansons du studio Ghibli, larmes assurées !

    Ces histoires qui vibrent...

    Je ne vous parle pas énormément du studio Ghibli et d'Ai Yazawa comparé à Lewis Carroll et Natacha Birds ! Vous savez pourquoi ? C'est parce qu'ils me touchent bien plus que les deux derniers. Ce sont des cordes sensibles chez moi, je ne sais pas pourquoi mais ça me fait un truc super fort. Je pleure et puis pouf! je me met à danser parce que c'est le moment où les petits Totoro apparaissent ! Un de mes tatouages sera d'ailleurs le SansVisage, sur une phalange, sûrement l'index de la main droite ou la gauche, je ne le vois nul part ailleurs. J'aimerai aussi une petite noireaude au niveau des chevilles peut-être, un Jiji OBLIGATOIREMENT, et concernant le film de Mononoké...je ne sais pas, c'est pourtant un des films qui me touche le plus, mais lui je reste indécise pour le moment...peut-être le masque de Sam, mais je ne sais pas encore ! En tout cas j'aurai bientôt une partie du studio Ghibli dans la peau ! J'ai hâte, ça me parait évident de pouvoir les voir tous les jours et de me dire qu'ils sont là, en moi.

    Ces histoires qui vibrent...

    Finalement cet article est très concentré sur Miyazaki, alors parlons aussi d'Ai Yazawa !

    Ai Yazawa est la mangaka qui a écrit l'un des plus grands shõjo, NANA, que je lis depuis le CP, qui a été l'un de mes premiers mangas, et dont je connais l'histoire par coeur (à un tel point qu'une fois je lisais le manga dans le mauvais sens et c'est ma mère qui me l'a fait remarqué en disant "Les mangas sont en sens de lecture français maintenant ?" et je me suis rendu compte que j'avais commencé par la fin du tome...) Ses histoires sont toujours très réalistes, de bonnes humeurs, d'amour, de peines et de larmes, c'est d'ailleurs incroyable que mes tomes ne soient pas ondulé à cause de mes larmes... Ce que j'adore avec cette auteure, c'est que les émotions sont extrêmement bien transmises, j'ai plus d'une fois été en colère contre un des personnages principales à lui crié mentalement qu'elle est CONNE ET QU'ELLE DEVRAIT ÉCOUTER SON COEUR ET SES POTES AU LIEU DE GARDER L'ENFANT D'UN CONNARD ALORS QUE NOBU EST MILLE FOIS MIEUX ET PLUS BEAU !!! (oui, je suis vénère). Elle ne me transmet pas QUE de la colère, de la frustration et des larmes ! Je me marre aussi beaucoup avec cette histoire MAIS à cause de problèmes de santé le manga est en arrêt depuis...JUIN 2009 !!!!(j'ai bien choisi ma série préférée, celle qui se stoppe pour toujours, yes !), en plus elle s'arrête à un moment CRUCIAL, on ne sait pas si un des persos principaux est mort ou pas, si il pourra continuer à faire de la musique, une des Nana s'est barré on ne sait où et il y a des sauts dans le temps du coup tu comprend qu'il y a eu un évènement IMPORTANT mais tu ne sais pas QUOI. Des scans du tome 22 seraient disponible mais j'ai essayé tous les liens et ils sont morts...super.

    Mais Ai Yazawa n'a pas fait que Nana, bien que ce soit sont plus grand succès, elle a aussi écrit Je ne suis pas un ange, qui est aussi super touchant, et Gojinko, qui est vraiment drôle ! Le truc, c'est que comme ce sont de vieilles séries je ne les trouve que en médiathèque (remarque c'est déjà génial de pouvoir les trouver !) et du coup je suis toujours a l'affut pour les acheter ! ;) La seule série que je ne peux pas lire c'est Mari Blue, car elle n'est pas traduite en français ni en anglais...

    Ces histoires qui vibrent...

    Je vous parlais aussi en début d'article de Night School, un best seller anglais dont je dévore en deux jours les cinq pavés, en oubliant de manger et en ne me sentant pas bien parce que je lis trop et ne dors presque plus (oui, c'est n'importe quoi ce que je fais). Que voulez-vous quand on est tellement accro que devoir dormir et manger est relou ? Je connais aussi cette série par coeur et j'ai découvert récemment...qu'elle sortait en France ! Car avant les livres étaient disponible uniquement en médiathèque, et maintenant ils sortent ! En format poche en plus ! Je pense les acheté en poche, bien que J'ADORE les formats originaux, mais comme ça j'économise (radine :D), et je pourrai les glisser plus facilement dans mes sacs de voyage (héhé). Je stresse tellement dans cette série ! Mon coeur bat tout le temps hyper vite et j'ai souvent envie de frapper certains personnages ou de leur crier qu'ils ne devraient PAS FAIRE ÇA ! (oui, je suis une dingue)

    Ces histoires qui vibrent...

    Je voulais justre vous parler de ces univers qui me font voyager et ressentir tant d'émotions, je suis sûre que vous aussi vous avez des séries ou histoires qui vous font ressentir pleins de choses ! L'histoire qui me fait me remettre en question est Les enfants loups Ame&Yuki, à chaque fois je pleure et je décide de changer toute ma vie !

    En tout cas écrire cet article m'a fait énormément plaisir, j'espère que vous l'apprécierez autant que moi et que vous partagerez les histoires qui vous font vibrer !

    Pleins de bisous,

    Eriyu.

      Ces histoires qui vibrent...    Ces histoires qui vibrent...                                          

    Ces histoires qui vibrent... 

    « Haul Londres et été (vidéo)Les cauchemars (Eklabugs) »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :