• .Dîtes-leur.

    Hey !

    Aujourd'hui je vais vous parler d'amour mais surtout de pourquoi l'exprimer !

    Il y a quelques temps j'ai réalisé à quel point j'aimais certaines personnes de mon entourage, j'ai été saisie d'une infinie reconnaissance et d'un amour inconditionnel, j'en ai soudainement pris conscience. J'ai aussi pris conscience que pour certaines de ces personnes, je ne leur avais jamais dit que je les aimais et m'en rendre compte m'a vraiment attristée. J'ai eu envie d'aller marcher jusque chez elles, de les prendre dans mes bras et de leur dire qu'elles sont des personnes incroyables, qu'elles me rendent heureuses et que j'ai une chance inouïe de les avoir dans ma vie. Seulement entre la théorie et la pratique ce n'est pas toujours simple.

    Dans notre société, dire que "je t'aime" à nos proches est quelque chose de difficile, de peu courant et qui parfois peu même mettre mal à l'aise bien que l'amour soit réciproque. Je me suis donc donné un défi : leur dire à tous avant la fin de 2019 que je les aimais. Quitte à me mettre à pleurer, à rire, ou installer une forte gêne, je veux leur dire que les aime parce que personne n'est éternel et que personne ne sait de quoi demain est fait, alors mettons-nous à nue durant quelques secondes pour certains, et jusque la fin de leur vie pour d'autre, mais avouons nos sentiments aux gens qui comptent pour nous car c'est important de savoir que l'on compte pour quelqu'un, pour les autres, mais aussi de savoir que nous aimons les autres et que nous pouvons leur distribuer de l'amour.

    J'adore aimer les gens, les objets, toutes sortes de choses, j'aime distribuer de l'amour, aimer, le montrer, même quand il déborde tellement que je suis obligé de sautiller partout et de rire pour l'exprimer, et encore ce n'est qu'un dixième de ce que je ressens pour ces personnes ! Ca nous prend partout dans le corps, nos yeux ne sont plus qu'étoiles et notre bouche qu'un immense sourire, nos doigts, nos jambes, notre ventre, sont obligés de se tordre dans tous les sens pour essayer de survivre à ce qu'éprouve notre coeur à ce moment-là, une émotion très intense de joie, de reconnaissance et d'adoration.

    Et surtout, n'attendez pas le bon moment. Pour quoique ce soit dans la vie, n'attendez pas le bon moment car il n'y en a pas. Ne réfléchissez plus et prononcez juste, articulez juste, sincèrement, cet amour qui vient tout droit de votre ventre, exprimez-le pour une fois, vous verrez que l'exprimer devient indispensable. Je sais que dire "je t'aime" à quelqu'un pour moi peut-être extrêmement simple comme extrêmement difficile. Pour mes amis cela va être la chose la plus simple et naturel du monde, j'adore les complimenter, leur montrer mon point de vue sur eux, leur montrer comme je les trouve beaux et géniaux. Cependant pour l'exprimer à ma famille, c'est un peu plus compliqué, je parle surtout du niveau des grands-parents et des tantes, ma famille très proche (mes parents et mon frère) je n'ai aucun mal à leur dire, mais la famille plus "large", j'ai carrément du mal, je n'ose pas et je me met tellement la pression que j'ai envie de pleurer rien qu'en y pensant car je suis partagée entre l'amour que je le porte, le besoin de l'exprimer, la sincérité et la timidité, je n'ai pas envie de les mettre mal à l'aise, ça me stresse un peu.

    Donc je me suis dis que Noël était pas mal, c'est un moment familial où l'on se retrouve tous et j'ai vraiment envie de leur dire à cette date-là maximum, et avant si possible, puisque personne n'est éternel et que tout le monde mérite de savoir qu'il est aimé.

    Qu'en est-il pour vous ?

    Bisous,

    .LounaDéelle.

     .Dîtes-leur.     .Dîtes-leur.                              

    .Dîtes-leur.

    « Limiter le temps La liberté Eklabugs »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    1
    Corail
    Dimanche 24 Novembre à 13:33
    C'est extrêmement mim's, j'en ai pleuré tellement c'est bien écrit
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :