• Etre soi dans la joie du mouvement, sans jugement.

    Hellow !

     Aujourd'hui je vais te parler d'une danse assez....spéciale. Elle mélange art martiaux (Taïchi, l’aïkido et le taekwondo), danse (modern jazz et d'Isadora Ducan), et la prise de conscience corporelle (technique Alexander, yoga,..). C'est le NIA (Now I Am).

    En Septembre ça fera trois an que j'en fais, ce sport m'a permis à avoir confiance en moi, à accepter plus mon corps tel qu'il est, à perdre un peu de poids, et à m'éclater, si ça à marcher pour moi, pourquoi pas pour toi ? Je ne faisais pas de sport pendant 1 an et mon adolescence à commencer, autant te dire que c'était la ca-ta-strophe, et que j'ai pris du poids, en un an j'ai perdu 2 kilos le NIA n'a pas tout fait mais il en est quand même en partie responsable.

    Dans le cours que je fais, il y a trois à quatre chorégraphies par an, on change à peu près tous les trimestres ou quand on en a marre de celle que l'on faisait actuellement. Au départ on ne fait que regarder le/la professeur (pour ma part c'est une femme) en reproduisant les mouvements mais au fil des séances (une séance dure 1h) on finit par connaitre par coeur la chorégraphie (environ 3 séances). Quand on connait une chorégraphie par coeur, c'est vraiment agréable, on ne réfléchis plus, seul le corps parle, et si on n'est pas en même temps que le groupe, si on fait un autre mouvement ce n'est pas grave car le NIA c'est avant tout être soi dans la joie du mouvement sans jugement. On est libre de faire ce que l'on veut, on se reconnecte avec nous même, on ne pense plus à rien, parfois je suis même en trans, c'est comme une drogue mais à consommer sans modération !

    Si on ne peut lever la jambe que de quelques centimètres et bien on fait avec, on se respecte avant tout sinon le sport ne sert à rien. Si on vient à un cours de NIA c'est avant tout pour soit, pour se faire plaisir et être bien avec soi. Si tu fait un cours le soir, tu es sûr de bien dormir après et si tu en fais un le matin tu es boosté pour la journée ! On le pratique pied nu, pour s'encrer dans le sol, être connecté avec la Terre.

    Tu dois essayer au moins deux cours, car un seul n'est pas suffisant. Généralement on ne s'échauffe pas, car la chorégraphie nous échauffe toute seule, au fil de l'heure la musique et la danse monte en puissance, je veux dire qu'il y a environ deux morceaux au début pour déverrouiller son corps et s'échauffer, puis deux voir trois morceaux où on danse à fond, et les deux derniers sont pour une relaxation, soit on suit ce que fait le/la professeur soit on fait notre propre relaxation. Moi je fais des étirements pour tout le corps et je n'ai généralement pas de courbature par la suite. Bon après on saute à la douche, sauf si tu aimes rester trempé de sueur.

    Si tu as envie d'essayer, renseigne toi sur Internet pour voir s'il existe des cours dans ta ville ou près de ta ville ou même dans ton pays !

    Lien qui m'a aidé à faire cet article : WWW

     Bisous !

    Eriyu.

    Etre soi dans la joie du mouvement, sans jugement.

    « HalseyComment devenir gothique ? »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :