• Hey !

    J'en déteste la plupart mais il y a la minorité de cette drôle d'espèce qu'est l'Adulte que j'adore.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • La Liberté, je vous en parle sans cesse, vous rabachant tout le temps avec ce désir d'être libre de tout, de mes mots, de mes actes, de mes mouvements. Je veux être libre de vivre. Je vais donc vous en parler une fois de plus, tout en abordant une facette que je n'ai jusqu'alors jamais encore évoquée. Je ne serai jamais assez libre. Il me faudra toujours plus, toujours moins de chaînes autour du corps, toujours plus d'air autour de moi. On pourrait m'offrir la liberté la plus totale, je ne m'en contenterais pas. Le fantasme de la liberté est bien plus attrayant, instauré des instants de liberté me convient bien mieux qu'être complètement libre. Toujours chercher à être plus libre, c'est ce que j'aime plus qu'être libre. Etre libre rime avec être seule pour moi. J'aime la solitude mais je n'aime pas être seule. Etre libre est aussi être en communauté mais faire ce que les autres ne font pas, en France c'est extrêmement simple d'être libre pour moi puisque les gens ne sont pas très originaux et ne se permettent pas d'être eux-même. Si je veux danser soudainement, chanter dans la rue en marchant, me dessiner sur le visage, je peux le faire et je le fais, je laisse libre cours à mes envies, à la folie et la créativité, le monde imaginaire, qui me composent.

    La liberté c'est de ne plus se soucier du regard des gens, et si l'on s'en soucie alors c'est de l'affronter, de les regarder droit dans les yeux et de faire l'envie qui nous est passé par la tête. Etre libre c'est se défier soi-même, s'accepter soi-même, se prouver à soi-même que l'on en vaut la peine.

    Vous ne paraîtrez pas fous ou bizarre aux yeux des autres si vous vous mettez à danser, du moins à mes yeux, vous ne serez pas fous mais bel et bien libre, sûr de vous et terriblement attractif, attirant. Je n'aurai qu'une envie : de venir vous voir et de partager votre folie, de venir vous voir et de vous féliciter, de vous dire que vous êtes beau comme ça, que c'est beau une personne qui vit.

    Pourquoi s'imposer des barrières ? Pourquoi ne pas juste honorer l'Humain que vous êtes, dans toute sa globalité, de son état animal, sauvage, guerrier à son état euphorique ?

    La liberté est différente selon chacun, ce sont nos propres barrières qui la définisse. Vous êtes libre de danser dans la rue, de vous déplacer d'une autre façon qu'en marchant ou courant, vous pouvez faire des pas chassé, sautiller, sauter, marcher en canard, ramper, être accroupi... Vous êtes libre de vous exprimer, par la parole, le corps, le mouvement, la musique, les émotions. Vous êtes libre de pleurer, de crier, de rire, de danser, de chanter, de sourire, d'être en colère, vous êtes libre d'être Humain.

    N'oubliez pas que vous n'avez qu'une vie (du moins c'est ce que je pense, après qui sait ?), que vous avez actuellement que ce corps-ci, ces émotions-là, ce caractère-ci, à vous de l'honorer du mieux que vous pouvez, car une vie c'est terriblement rapide et pourtant des milliers d'émotions vous traverse à chaque instant, soyez libre et vous serez beau. Nous voulons tous un monde meilleur il me semble ? Soyez libre sans gêner la liberté des autres. Tout le monde à sa place.

    AUTRES PARTICIPANTS :

    Eyael_ : Projet Eklabugs : Les chaînes invisibles de la liberté

    Nyeh : Eklabugs #52 - Freedom

    Mrs Swadloon : Eklabugs - Ma liberté de penser

    Pipiou : Eklabugs #52 La liberté

    Mimicat : Eklabugs #52 : Libéré ?

    Ryuu-chan : Eklabugs - Liberthé

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • Hey !

    Aujourd'hui je vais vous parler d'amour mais surtout de pourquoi l'exprimer !

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires
  • Hello hello !

    Nous voici dans la deuxième séance (ou séquence ?) du projet The Crown, j'ai terriblement hâte de le terminer, mais nous n'y sommes pas encore ! Aujourd'hui nous allons parler d'égoïsme.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Hey !

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires
  • Hey !

    Bienvenu dans la session 51 du projet Eklabugs ! Chaque mois un thème est donné et les blogueurs souhaitant y participer dépose le lien de leur article sur le blog Eklabugs, à chaque fin d'article les autres participants doit être marqué, permettant ainsi de faire connaître le projet et les blogs.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  • Hey !

    J'avais besoin de pleurer, de me défouler, mais je ne pouvais pas hurler, ni pleurer, non pas par fierté bien que cela aurait pu arriver, mais car je n'avais pas envie de devenir un spectacle, je voulais seulement être seule. Alors j'ai écris, puisque écrire c'est comme hurler mais en silence.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • J'ai besoin de beauté. J'ai besoin de sacré. J'ai besoin de contempler. J'ai besoin de sentir, de voir, de sentir ma sensibilité être touchée. J'ai besoin de sentir la force, la beauté, le sacré, l'imaginaire, la personnalité, l'univers, des autres. Et pas que le mien. Je dois sentir la vibration de l'autre, les buts des autres, leurs valeurs, principes, convictions, certitudes. Je suis solitaire, une louve sauvage, mais j'ai quand même besoin des autres pour exister, c'est dur pour moi d'accepter que je dépend des autres, mais j'en ai besoin pour diverses raisons. Pour la musique, leur imaginaire, pour m'évader dans leurs univers, pour sentir d'autres personnes vibrer, pour entendre des cons et des intelligents. Ou plutôt pour entendre ce qui me semble con et ce qui me semble intelligent. J'ai besoin de pouvoir toucher, du bout des doigts, la vibration de la passion de quelqu'un d'autre. Elle me porte. Elle me permet de rester inspirée, de pouvoir ensuite affronter de nouveau notre réalité. Elle me donne la force de continuer.

    L'humain a toujours évolué en tribu, en groupe, et je dois avouer que même moi j'aime bien avoir ma tribu. Nous pouvons être solitaire mais nous aurons toujours besoin des autres à un moment dans notre vie, que ce soit notre famille, des amis, des relations. Parfois les autres nous aide à savoir si nous sommes fous ou si au contraire, ce n'est pas nous mais bien les autres qui le sont. Mais les meilleures personnes sont folles, n'est-ce pas ?

    Comment êtes vous ? Plutôt solitaire ou solidaire ? Dîtes-moi tout.

    Louna Déelle

    Les autres    Les autres                    

    Les autres

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique