• Lewis Carroll

    Hello !

    Voici la biographie la plus complète que j'ai réussie à faire sur Lewis Carroll. Il y a pas mal de choses à dire, et j'ai réussie à trouver quelques témoignages d'Alice Liddell et de Lewis Carroll ! Une vie tout en rebondissements...

    Lewis Carroll

    Lewis Carroll, de son vrai nom Charles Ludwidge est né le 27 janvier (soit hier! HAPPY BIRTHDAY!!!) 1832 à Deresbury dans le Cheshire (aaaah?). Il est l'ainé d'une famille de onze enfants dont une majorité de filles, tous gauchers et dont sept (dont Charles) bègues. Il était l'amuseur de la fratrie et révèle son talent de conteur et sa fantaisie à ses frères et soeurs. Son père était un pasteur anglican, on ne sait rien sur sa mère.

    Il était romancier, poète, essayiste, photographe et professeur de mathématiques britannique.

    A douze ans, il a été séparé de ses soeurs, je cite : "L'enfance représentée par les petites filles est et sera jusqu'à sa mort toute sa raison de vivre.", elles étaient donc très importantes pour lui, il part pour étudier à l'école des hommes de Richmond puis au collège de Rugby où il commence a éprouver un véritable dégout des garçons. Il écrivit plus tard sur ses années de collèges : "Pour rien au monde je ne voudrai recommencer une telle expérience." Je le comprend si bien ! Il a aussi étudié au Christ Church College d'Oxford avant d'y travailler en tant que professeur de mathématiques en 1855. Brutalement projeté dans le monde des adultes, il devient rapidement mal à l'aise et ne créer aucunes relations sociales, il s'évade dans le jardin enchanté du nonsens.

    Il publie aussi des articles et des poèmes dans des magasines en parallèle d'une carrière de photographe. Il écrit sous son vrai nom des livres d'algèbre, de la logique mathématique mais aussi des énigmes et des jeux de mots.

    "J'adore les enfants, à l'exception des petits garçons."

    "Les petites filles sont le trois quart de ma vie."

    Le 04 juillet 1862 est un jour mémorable pour Charles, lors d'une excursion en barque sur la tamise avec les enfants Liddell et leur gouvernante, il invente Les aventures d'Alice au pays des merveilles.

    Témoignage d'Alice Liddell sur ces entrevues :

    (publié dans The Cornhill Magazine en juillet 1932)

    Nous allions chez lui escortées de notre gouvernante. Nous prenions place sur un grand sofa. Il s'installait entre nous et, tout en nous racontant des histoires, il dessinait avec un crayon ou une plume. Quand il nous avait bien amusées, il nous faisait poser et il prenait ses photographies avant même que nos expressions aient eu le temps de changer. Il semblait avoir une réserve inépuisable d'histoires fantastiques, qu'il inventait au fur et à mesure tout en dessinant sans arrêt sur une grande feuille de papier. Ses histoires n'étaient pas toujours complètement inédites. Parfois, il nous donnait une variante d'une histoire déjà racontée, parfois il débutait sur quelque chose que nous connaissions mais, en se développant, l'histoire fréquemment interrompue changeait du tout au tout et de façon inattendue. Quand nous allions en excursion sur la rivière avec Mr.Dodgson, ce que nous faisions tout au plus quatre ou cinq fois au cours du trimestre d'été, il emportait toujours un panier plein de gâteaux et une bouilloire qu'il faisait chauffer sur un feu de brindilles. Plus rarement, nous partions pour une journée entière, et alors il emportait toutes sortes de provisions  -  du poulet froid, de la salade et des tas de bonnes choses. Ce que nous aimions le plus, c'était remonter à la rame jusqu'à Nuneham et pique-niquer sous bois dans l'une des huttes construites à cet effet par Mr.Harcourt.   Mr.Dodgson, à Oxford était toujours vêtu de noir, comme un pasteur, mais quand il nous emmenait sur la rivière, il portait des pantalons de flanelle blanche. Il remplaçait son chapeau noir par un chapeau de paille, mais, naturellement, gardait ses chaussures noires, parce qu'à cette époque les tennis blanches n'avaient pas été inventées. Il se tenait toujours très droit, plus que très droit même, il avait l'air d'avoir avalé un manche à balai..."

    Le 27 juin 1863, à la suite d'une dispute, la relation entre Lewis Carroll et Alice Liddell s’envenima, ce qui brisa toute relation entre les Liddell et Lewis Carroll. Personne ne connait la véritable cause de cette dispute, et personne ne le saura s'en doute jamais. Le neveu de l'écrivain, affirme qu'une demande en mariage à Alice âgée seulement de onze ans en serait la cause et Mrs.Liddell aurait décidé d'écarter Lewis Carroll de ses filles. Ou bien ce serait Lorina qui aurait été demandé en mariage mais une théorie plus récente de Karoline Leach dans son livre Lewis Carroll une réalité retrouvée, Lewis aurait fréquenté la servante et les balades avec les enfants ne serait qu'un prétexte pour se voir.

    Si personne ne connait la véritable raison de cette dispute alors que Lewis tenait un journal intime, c'est parce que près de cinq livres de son journal qui couvrait plusieurs années depuis cette dispute et une partie de la correspondance entre Lewis Carroll et Alice Liddell ont été brûlée par Mrs.Liddell en personne ! Elle nous prive donc de la fin de l'histoire! Merci !

    Charles Dodgson ne revit Alice que des années plus tard, leur dernière rencontre fut le 1° Novembre 1888, il aurait rencontré le mari d'Alice et écrit mi-amer mi-nostalgique "Il n'est pas facile de relier ce nouveau visage avec l'ancien souvenir, cet étranger avec l'Alice connue si intimement et tant aimée et dont je me souviendrai toujours mieux comme d'une petite fille de sept ans absolument fascinantes."

    En 1865 Lewis rédige une seconde version Les aventure d'Alice au pays des merveilles destinée à une publication en libraire (ouaiiiis !!). Il se rend à Londres en janvier pour convaincre John Tenniel de réaliser les illustrations du livre, bien que leur collaboration fut difficile car Lewis était exigeant et méticuleux. Le succès est immédiat dès juillet 1865.

    En 1867 parait la Chasse au Snark dont il aurait d'abord écrit la fin : "Car le Snark bel et bien, était un Boujoum, figurez-vous." suivie de Sylvie et Bruno en 1889 qui fut le dernier roman de Dodgson sous le pseudonyme Lewis Carroll (que j'affectionne pourtant tant...). Mais son seul véritable chef-d'oeuvre fut Alice.

    Lewis Carroll

    Alexandra Kitchin

    Beaucoup de personnes pensent qu'il était un pédophile du à sa passion pour les petites filles. Je ne pense pas que ce soit réellement le cas mais, qui sait...

    Il écrivait beaucoup à Alice Liddell, mais pas que, il parlait aussi à Mary Macdonald, à Agnès Hughes, à Alexandra Kitchin, ainsi qu'à Breatrice "Birdie" Hatch (qui posa nue d'ailleurs).

    Lewis Carroll

    Beatrice "Birdie" Hatch

    J'aime beaucoup de quoi il parlait avec elles, notamment avec Alice Liddell, il lui demandait des avis sur le livre, les personnages, les décors, il lui demandait son avis pour tout, à un tel point que ce pourrait être le livre d'Alice ! Même après leur dispute, lors de l'écriture d'Alice de l'autre côté du miroir, il lui demande son avis pour une ombrelle, à frange ou non, en soie... bien qu'ils ne se parlent plus depuis plusieurs années !

    Lewis Carroll

    Alice Liddell

    Charles Dodgson meurt le 14 Janvier 1898 à Guildford au Sud Est de l'Angleterre.

    Je pense que Lewis Carroll a effectivement demandé Alice en mariage, vu la façon dont les traducteurs en parlent, ils retranscrivent une adoration sans faille pour Alice et le fait qu'il soit mi-amer mi-nostalgique en la rencontrant avec son mari montre qu'il était un chouillat jaloux, non ? Charles Dodgson me fait de la peine, c'est clair. Je suis triste pour lui du fait qu'il se fasse recaler par une enfant qu'il aimait tant, avec qui il avait passé tant de temps, et le fait que la famille coupe toute relation avec lui doit faire tellement mal, bien que je comprenne la réaction des Liddell. Ce qu'il a marqué dans son journal suite à son entrevue avec Alice et son mari m'a beaucoup touchée. Je suis très curieuse de savoir ce que le journal de Lewis pouvait bien cacher, mais les pages ont été brûlées, me frustrant. Grace à cette biographie, j'ai appris que Lewis Carroll avait écrit d'autres œuvres, et je vais essayer de les rechercher !

    Cet article t'aide surement à mieux comprendre le premier : Alice au pays des merveilles ! La suite prochainement !

    Qu'en penses-tu ? Quelle est ta théorie sur la raison de la dispute entre Alice et Lewis ?

    Bisous !

    Eriyu.

    Lewis Carroll

    « Alice au pays des merveilles Janvier 2018 : un peu de magie ! »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    1
    Alicia
    Vendredi 10 Août à 07:54

    Hello, merci pour cette biographie détaillée, c'est vraiment intéressant :) Je connaissais déjà pratiquement tous les détails mais je n'étais pas au courant pour Lewis Carroll qui avait demandé à Alice Liddell son avis au sujet d'une ombrelle à franges pour le second livre, où as-tu trouvé cette information ? Merci :)

      • Vendredi 10 Août à 12:27

        HEY ! 

        Haha tu es la première personne que je rencontre à encore connaître autant sur lui ! Je l’ai découvert dans les livres des aventures d’la d´leice aux éditions Métamorphose et illustré par Benjamin Lacombe ! 

        Bye !

    2
    Alicia
    Dimanche 12 Août à 06:36

    Merci beaucoup, je ne savais pas s'il y avait autant de détails biographiques dans la version illustrée de Benjamin Lacombe ! :)

      • Dimanche 12 Août à 13:15

        Elle est génial ! Et le tome 2 est magnifique aussi ! 

    3
    Alicia
    Dimanche 12 Août à 19:28

    Oui je confirme, les illustrations sont magnifiques, c'est l'une des versions illustrées du conte que je préfère ! Tu as lu d'autres biographies sur le sujet à part la version de Benjamin Lacombe ? C'est sûr que je connais beaucoup d'infos sur Alice Liddell et Lewis Carroll, je fais des recherches poussées dessus depuis 2015, je compte écrire un roman à ce propos :)

      • Lundi 13 Août à 10:09

        J  recherche pas tellement, disons que je tombe souvent sur des infos par hasard! Oh c’est cool comme idée ! Bonne continuation ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :